-

 

 

ASSOCIATION DE LA TOUR DE SAINT-SAUVEUR-EN-PUISAYE

 

L’Association des Amis de la Tour,  de Saint-Sauveur-en –Puisaye a été fondée le 12 Février 2001 (JO du 10/03/2001), régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901.

La tour sarrasine, tour maîtresse des XI ème et XIIe siècle, en ruine depuis plus de 4 siècles et à laquelle la population de St Sauveur est très attachée, a suscité la création de l’association pour sa sauvegarde, son étude et son animation.

A l’origine, Louis-Eric Solano, dans la continuité du travail réalisé par son père, François Solano pour la protection du patrimoine architectural présent en Puisaye.
Une cinquantaine d’adhérents ont répondu aussitôt à l’appel dont Florian Renucci, maître d’œuvre du Chantier de Guédelon, la Mairie de Saint Sauveur en Puisaye, propriétaire du monument et le docteur Jacques Courcy dont le travail bénévole passioné a doté l’association d’une riche documentation de photos et d’archives.

Le premier travail de l’association a été de définir un projet culturel pour que le monument reçoive un jour du public et qu’il qu’il génère à terme une activité culturelle touristique et pédagogique.
Sans projet, pas de restauration : les collectivités et l’Etat sont prêts à investir pour la sauvegarde d’un monument à condition que ce dernier en vaille la peine et qu’il puisse générer une activité économique.

Le projet s’ intitule :« La terrasse de la Puisaye-Forterre » ; il prévoit :
D’ouvrir et faire visiter le site à l’année en générant des emplois
L’accés à la cour du pâté dominant St Sauveur, au bâtiment de la Vinée, avec salles d’expositions.
De développer des activités culturelles à l’intérieur de la tour, (théatre, musique, évènements), protégée par une structure la mettant hors d’eau.
De monter au sommet de la Tour et découvrir le bocage poyaudin.
Des ateliers pédagogiques d’initiation à l’archéologie, pour les scolaires.
De renforcer le rayonnement de la commune de Saint-Sauveur en la situant sur une route de la Puisaye féodale comprenant Saint-Fargeau,, Druyes-les-Belles-Fontaines, Saint-Vérain, et le chantier médiéval de Guédelon.

C’est en persuadant élus, administrations et population locale de la valeur historique et architecturale de la tour de Saint Sauveur, que l’association a obtenu le financement des premiers travaux de consolidation :

La première tranche de travaux, commencée entre 2002/ 2003 (maitre d’œuvre la DRAC) a porté essentiellement sur la mise en sécurité de la porte, la consolidation des parements, et la reprise d’importantes fissures qui menaçaient d’effondrement toute la partie Sud de la tour.
Un accompagnement archéologique voulu par l’association et mis au cahier des charge des travaux a été assuré par le Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre.
Mme Virginie Jolly a établi un rapport qui pointe certaines similitudes de mise en œuvre de matériaux entre la tour et l’abbaye de St Germain d’Auxerre.

En 2009/2010 l’association et la municipallité engagent la réalisation d’une deuxième tranche de travaux de maçonnerie, concernant la partie nord de la tour, y compris les fissures.
Le financement ne pourra bénéficier de subventions européennes et la mairie de St Sauveur, maître d’ouvrage, assume son implication dans le projet en prenant à sa charge 10% de la somme.
De nouvelles recherches archéologiques dirigées par le Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre, ont permis de dévoiler d’autres aspects de la construction de la tour.

Depuis 2013, travail déjà effectué :

Restauration et mise « hors de danger » de la tour par deux campagnes de restauration.Création d’une exposition retraçant l’histoire du monument et du village de Saint Sauveur.
Illumination nocturne de la tour.
Création d’une trame originale de visite guidée.Animations régulières, conférences, diaporamas et visites ponctuelles de la tour : foire des potiers, journées du patrimoine.
Félicitations aux bénévoles de l’association de la Tour qui œuvrent en synergie avec la municipalité sur le sauvetage de la Tour de Saint Sauveur, fleuron architectural du village.

Travail restant à faire, constituant une « feuille de route » pour les dix prochaines années à venir :

Terminer la troisième tranche de travaux de restauration, sur la partie Ouest de la tour.Réaliser une opération architecturale prévoyant l’aménagement de la tour de façon à pouvoir réaliser des activités culturelles :
Créer un accès en partie haute ou/et installer un parapluie intérieur, pour offrir une possibilité de concert/ animation à l’intérieur, pendant la période touristique.
Cette dernière tranche devra également donner un aspect définitif à la porte monumentale sur la partie Sud.

Parallèlement des travaux doivent être menés sur la Vinée afin d’éviter son effondrement. Un dossier complet de classement à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques doit être de nouveau présenté en intégrant à la fois la Vinée et le château. Il faut prévoir une utilisation culturelle du bâtiment de la Vinée pour programmer des aménagements qui seront réalisés en même temps que les travaux indispensables de gros œuvre/charpente et couverture.

Enfin dès que le site pourra accueillir du public en sécurité, l’association aura pour mission de développer des activités culturelles, pour générer des recettes qui garantiront l’entretien et la pérennité de la Tour / Vinée et cour du pâtis.

L’Association diffuse un bulletin de liaison à l’intention des adhérents et organise annuellement une exposition sur la tour et des visites ponctuelles, lors de manifestations et animations locales (Foire des Potiers, apéritif-concert médiéval , Journées du Patrimoine, …)

Rejoignez l’association de la Tour, pour participer et contribuer au nouvel essor du village de Saint-Sauveur.

 

.